Collection
>
>
Calibre 324
Calibre 324
Mouvements à remontage manuel Mouvements à remontage automatique Mouvements à quartz

Comme leur nom l’indique, ces mouvements se remontent en faisant tourner la couronne. En se «détendant» progressivement, le ressort-moteur fait fonctionner le rouage logé au cœur de la montre. Qu’ils soient extra-plats, «squelettes», simples ou compliqués, les mouvements à remontage manuel sont très prisés des amoureux d’art horloger traditionnel.

Dans ces garde-temps, le ressort-moteur est réarmé par un rotor animé par les gestes du poignet. Les rotors Patek Philippe sont fabriqués en or 21 ou 22 ct – un métal précieux qui, grâce à sa masse volumique élevée, améliore le rendement au niveau de l’énergie cinétique. Patek Philippe fabrique des mouvements à remontage automatique depuis 1953. La manufacture a développé de nombreux mécanismes hautes performances, dont beaucoup constituent la base des mouvements compliqués très appréciés par les connaisseurs.

Entreprise pionnière toujours en quête d’excellence, Patek Philippe a été parmi les premiers horlogers à explorer le potentiel de la mesure du temps électronique en 1948. La manufacture a toutes les raisons d’être fière de ses mouvements à quartz ultraprécis, dont les platines, ponts et rouages remplissent les mêmes exigences de qualité que celles s’appliquant à ses mouvements mécaniques.