Salons Patek Philippe de Genève

Les Salons de Genève peuvent être appelés «premiers parmi leurs pairs». En 1853, Patek Philippe, en plein essor, déménagea dans un bâtiment de deux étages à la rue du Rhône.

Le contrat de location initial de quinze ans se transforma quelques années plus tard en acquisition et en plus de 160 ans, l’édifice est devenu l’une des pièces maîtresses du paysage urbain genevois.

Aujourd’hui, le siège historique de Patek Philippe est devenu un lieu dédié aux clients, pour lesquels ce vénérable bâtiment représente une sorte de second foyer, que l’on nomme simplement «les Salons».

Au cours du XIXe siècle, Patek Philippe racheta successivement les deux étages. En 1891, propriétaire de tout l’immeuble, la manufacture décida de procéder à des travaux et fit appel au célèbre architecte Jacques-Elisée Goss, qui conçut un tout nouveau bâtiment à l’élégante architecture classique.

C’est sans doute par ses innovations à l’intérieur de l’édifice que Gossse montra le plus radical. Pionnier du mouvement moderne naissant, il installa dans le sous-sol de puissants générateurs électriques – une révolution technique pour l’époque – destinés à fournir l’éclairage dans toutes les pièces ainsi que l’énergie pour les outils et les machines.

La réalisation de Goss améliora grandement les conditions de travail des employés et aucun autre atelier ne pouvait alors rivaliser en termes de standards d’hygiène et de ressources techniques. Le coup de maître de l’architecte fut d’installer également au sous-sol un système de chauffage central fournissant la chaleur pour tout le bâtiment en permettant de régler indépendamment la température de chaque pièce – un luxe presque inconcevable à l’époque.

Le bâtiment fut restructuré entre 2004 et 2006. Philippe Stern décida notamment d’offrir au visiteur entrant au rez-de-chaussée la vision de vitrines présentant l’ensemble de la collection Patek Philippe dans toute sa splendeur. Cet édifice n’a-t-il pas réuni pendant longtemps dans ses étages supérieurs tous les talents et métiers nécessaires pour créer ces microcosmes mécaniques? Tout le lieu respire la passion et la connaissance du grand art horloger.

Pénétrer dans le Salon Belle Epoque succédant à la salle de la collection sur deux niveaux, c’est entrer dans un univers de sérénité et de raffinement – avec ses boiseries foncées tapissées de cuir de Cordoue. Le majestueux lustre d’origine a été créé par la maison parisienne Baguès, dont on peut admirer des œuvres à Versailles ainsi qu’au Ritz de Londres.

Pour l’espace d’exposition moderne, Baguès a conçu un nouveau lustre en cascade répandant une douce lumière sur les parois en albâtre rétro-éclairé. Deux anciens coffres-forts Tiffany, rachetés à la firme américaine lorsqu’elle quitta Genève en 1876, ajoutent une élégante note d’époque.

Mais ce qui domine avant tout dans ce cadre magnifique et reposant, c’est l’impression d’intimité et d’accueil – un lieu idéal pour regarder, s’attarder et passer un bon moment.

Adresse

Salons Patek Philippe

41, rue du Rhône, 1204 Genève, Suisse.

Itinéraire (via GoogleMap)

Heures d’ouverture:
Lundi à vendredi: 10:00 - 18:30
Samedi: 10:00 - 18:00

Jours fériés:

Vendredi 10 avril, Lundi 13 avril, Jeudi 21 mai, Lundi 1er juin, Samedi 1er août, Jeudi 10 septembre, Vendredi 25 décembre, Samedi 26 décembre, Vendredi 1er janvier 2021, Samedi 2 janvier 2021.

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK