Introduction

5088/100P
- Calatrava
Remontage automatique

Mouvement mécanique à remontage automatique. Calibre 240. Montre-bracelet Calatrava avec cadran gravé main et émaillé. Les lignes sobres et intemporelles de cette Calatrava en platine forment un bel écrin pour le cadran au décor foisonnant rappelant les plus belles enluminures médiévales. Le motif de volutes et arabesques gravé main a été partiellement recouvert d’émail noir opaque soulignant sa géométrie. Le travail d’ornementation a exigé à lui seul plus de 30 heures entre les mains d’artisans au sommet de leur art. Tranche de la carrure ornée de volutes émaillées. Calibre 240 extra-plat à remontage automatique visible à travers un fond en verre saphir. Bracelet en alligator avec boucle à ardillon en platine gravée main. Diamètre du boîtier : 38 mm. Edition limitée. Les lignes sobres et intemporelles de cette Calatrava en platine forment un bel écrin pour le cadran au décor foisonnant rappelant les plus belles enluminures médiévales. Le motif de volutes et arabesques gravé main a été partiellement recouvert d’émail noir opaque soulignant sa géométrie. Le travail d’ornementation a exigé à lui seul plus de 30 heures entre les mains d’artisans au sommet de leur art. Tranche de la carrure ornée de volutes émaillées. Calibre 240 extra-plat à remontage automatique visible à travers un fond en verre saphir. Bracelet en alligator avec boucle à ardillon en platine gravée main. Diamètre : 38 mm. Epaisseur : 8,3 mm.

Prix:

TOGGLE
Cette montre a été ajoutée à votre liste de sélection

Calibre

240
Remontage automatique

Patek Philippe Calibre 240 - Recto
Recto Verso

240
Remontage automatique

Diamètre : 27,5 mm. Epaisseur : 2,53 mm. Nombre de composants : 161. Ponts : 6. Rubis : 27. Réserve de marche : min. 48 h. Mini-rotor excentré en or 22 ct. Balancier : Gyromax®. Alternances/heure : 21 600 (3 Hz). Spiral : Spiromax®. Signe distinctif : Poinçon Patek Philippe. Brevet : CH 595 653.

Savoir-faire

Haut artisanat
Le graveur

Le premier outil du graveur est… le crayon. On pense d’abord au burin, bien sûr, à l’un des multiples burins qui sont à proximité immédiate, frappant par leur nombre et leur diversité l’observateur suivant le travail de l’artisan à l’établi. Le burin est le prolongement quasi naturel de sa main, comme le stylo-plume de celui qui écrit. Cet outil pointu, tranchant ou arrondi, mais toujours affûté, pénètre dans la matière pour en arracher des parcelles, tracer un trait, un arrondi, une gorge plus ou moins profonde.

Autres modèles

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK