Introduction

5990/1R
- Nautilus
Remontage automatique

Patek Philippe décline la Nautilus Travel Time Chronograph référence 5990/1 dans une généreuse version en or rose contrastant avec le cadran bleu « soleil » au relief horizontal frappé, doté d’index appliques. Les aiguilles « bâton » sont en or rose avec revêtement luminescent. Cette nouveauté allie trois complications très prisées : un chronographe flyback à remontage automatique, une fonction Travel Time (double fuseau horaire) d’une grande simplicité d’emploi, ainsi qu’une indication de la date par aiguille, couplée avec l’heure locale.

Montre
Mouvement mécanique à remontage automatique. Calibre CH 28‑520 C FUS. Chronographe flyback. Aiguille de chronographe au centre. Compteur 60 minutes. Double fuseau horaire : indication de l’heure locale et de l’heure du domicile. Indication jour/nuit locale et du domicile par guichets. Date couplée à l’heure locale par aiguille.
Cadran
Bleu soleil, index appliques or avec revêtement luminescent.
Boîtier
Or rose. Couronne vissée. Fond verre saphir. Etanche à 120 m. Diamètre du boîtier (10h–4h): 40,5 mm. Epaisseur: 12,53 mm.
Bracelet
Or rose. Boucle déployante Nautilus.
Prix :

Cette montre a été ajoutée à votre liste de sélection

Autres versions

Calibre

CH 28-520 C FUS
Remontage automatique

Patek Philippe Calibre CH 28-520 C FUS - Recto
Recto Verso

CH 28-520 C FUS
Remontage automatique

Chronographe avec compteur 60 minutes. Indication de l’heure locale et de l’heure du domicile. Date. Diamètre : 31 mm. Epaisseur : 6,95 mm. Composants : 370. Rubis : 34. Réserve de marche : min. 45 h - max. 55 h. Masse oscillante : rotor central en or 21 ct. Balancier : Gyromax®. Alternances/heure : 28800 (4 Hz). Spiral : Spiromax®. Signe distinctif : Poinçon Patek Philippe.

Savoir-faire

Finitions manuelles
Finitions du bracelet

Il existe deux types de bracelets: les bracelets-chaînes et les bracelets fabriqués de manière mécanique. Dans les traditionnels bracelets-chaînes, les mailles sont produites une à une à la main, puis positionnées, alignées, assemblées et soudées, soit un processus compliqué. Les maillons des bracelets modernes, dits mécaniques, sont usinés à la machine, mais l’assemblage et les finitions s’effectuent toujours à la main – ce qui reste un travail exigeant, mais aussi très gratifiant.

Communiqué de presse

Nouveaux modèles Nautilus

Patek Philippe réinterprète l’élégance sportive avec quatre nouvelles versions de modèles Nautilus

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK