introduction

7140R
- Grandes Complications
Remontage automatique

Pour tenir compte des mois de 31, 30 et 28 jours, ainsi que du 29 février des années bissextiles, un mouvement doit posséder une «mémoire» mécanique de 4 ans – soit 1461 jours. Cette fonction exige un mécanisme d’une grande sophistication, basé sur un système complexe de bascules et de cames pivotant sur leur axe. un domaine dans lequel Patek Philippe a imposé sa maîtrise de longue date.


Mouvement mécanique extra-plat à remontage automatique. Calibre 240 Q. Quantième perpétuel. Phases de lune. Jour, date, mois, année bissextile et indication 24 heures par aiguilles. Lunette sertie de 68 diamants (~0,68 ct). Boucle à ardillon sertie de 27 diamants (~0,2 ct). Cadran blanc opalin argenté, index appliques or. Bracelets cuir en alligator écailles carrées, cousus main, gris vison brillant (monté d’origine) et pourpre royale (bracelet additionnel). Boucle ardillon sertie de 27 diamants (~0,2 ct). Or rose. Fond verre saphir et fond plein interchangeables. Etanche à 30 m. Diamètre du boîtier : 35,1 mm. Epaisseur : 8,7 mm.

Prix:

TOGGLE
Cette montre a été ajoutée à votre liste de sélection

Autres versions

Calibre

240 Q
Remontage automatique

Patek Philippe Calibre 240 Q - Recto
Recto Verso

240 Q
Remontage automatique

Quantième perpétuel. Jour, date, mois, année bissextile et indication 24 heures par aiguilles. Phases de lune. Diamètre : 27,5 mm. Epaisseur : 3,88 mm. Composants : 275. Ponts : 8. Rubis : 27. Réserve de marche : min. 38 h – max. 48 h. Mini-rotor excentré en or 22 ct. Balancier : Gyromax®. Alternances/heure : 21 600 (3 Hz). Spiral : Spiromax®. Signe distinctif : Poinçon Patek Philippe. Brevet : CH 595 653.

Réglages

Comment régler l'indicateur des phases de lune?

calendrier des pleines lunes
calendrier des pleines lunes
calendrier des pleines lunes
calendrier des pleines lunes
calendrier des pleines lunes
calendrier des pleines lunes
calendrier des pleines lunes
Un disque orné d’étoiles et de deux lunes dorées sur fond bleu ou blanc représentant le ciel tourne dans un guichet. Ce disque est taillé dans une plaquette de cristal de corindon (saphir).
 
L’or est déposé sur le disque grâce à un procédé sous vide utilisant un masque photographique pour représenter les lunes et les étoiles. La découpe du guichet est conçue de manière à reproduire visuellement le cycle lunaire.
 
Au début de chaque lunaison, l’une des deux lunes apparaît dans la partie gauche du guichet; elle forme d’abord un fin croissant, en émergeant derrière le cache arrondi, puis grandit progressivement au fil des jours.
 
A la moitié de la lunaison, la lune apparaît au centre du guichet sous sa forme pleine. Elle commence ensuite à décroître en disparaissant progressivement à droite derrière le second cache arrondi.
 
Lorsque cette lune a entièrement disparu, la seconde lune représentée sur le disque est prête à apparaître par la gauche.

Indicateur de l'année bissextile

L’indicateur des années bissextiles permet de savoir à quel moment du cycle de quatre ans l’on se trouve – année bissextile ou non. Les années bissextiles sont signalées par le chiffre romain IV ou le chiffre arabe 4.
Veuillez sélectionner une année et cliquer sur «Calculer» pour trouver le numéro correspondant à l’année.
2017
Année I
2018
Année II
2019
Année III
2020
Année IV
2021
Année I
2022
Année II
2023
Année III
2024
Année IV
2025
Année I
2026
Année II
2027
Année III
2028
Année IV

Savoir-faire

Finitions manuelles
Sertissage

Toute pierre précieuse sertie sur un boîtier ou un bracelet Patek Philippe – diamant, rubis, saphir, émeraude – doit être de qualité supérieure et remplir les critères ultrasévères du Poinçon Patek Philippe. La manufacture n’utilise que des diamants de couleur D à G, de pureté «Internally Flawless» (IF) et de taille irréprochable. La précision de cette taille est essentielle pour assurer un sertissage régulier et de même niveau. Les pierres précieuses utilisées par la manufacture sont serties à la main dans les règles de l’art et jamais collées. Le but est de prendre en compte la forme et le caractère de chaque pierre, puis de la positionner et de la fixer de manière optimale afin de mettre en valeur toute sa beauté et d’obtenir une brillance et un feu maximaux. Dans le «serti grain», l’artisan place chaque pierre dans le logement creusé à cet effet, puis la fixe soigneusement en repliant des parties de la collerette de métal (généralement de l’or) qui l’entoure. Dans le «serti invisible», les pierres sont dotées de rainures horizontales permettant de les encastrer dans des «rails» métalliques dissimulés aux regards. Les pierres serties doivent être d’aplomb, parfaitement axées et de même hauteur, tout en garantissant une excellente tenue.

Communiqué de presse

Patek Philippe référence 7140

Les femmes manifestent un intérêt croissant pour les garde-temps mécaniques et les montres compliquées. Ce constat réjouissant est confirmé par l’excellent accueil qu’elles ont réservé, en automne 2009, au modèle Patek Philippe Ladies First Chronograph, suivi deux ans plus tard par deux Grandes Complications extraplates aux habillages résolument féminins – un chronographe à rattrapante et une répétition minutes. Avec la nouvelle référence 7140 Ladies First Perpetual Calendar, première complication de ce type proposée dans les collections courantes dames de la marque, Patek Philippe a créé un quantième perpétuel dont la sophistication technique et esthétique saura séduire les femmes modernes amateurs de belle horlogerie.

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK