Dans cet épisode, nous retracerons l’essor de la manufacture Patek Philippe et la chronologie de ses différents bâtiments historiques – de sa fondation en 1839 à l’achèvement du tout nouveau bâtiment de production à Genève en 2020.

Un bâtiment pour l’avenir. 2020

Un bâtiment pour l’avenir. 2020

Patek Philippe célèbre l’achèvement de son nouveau bâtiment de production à Genève – un événement marqué par la création d’une série limitée.

Au début de l’année 2020, la manufacture a terminé les travaux de construction entamés en juillet 2015. Cet édifice au style très contemporain permet de regrouper en un même lieu tous les ateliers genevois de l’entreprise, en laissant une large place aux métiers de haut artisanat et à la formation.

Doté de dimensions impressionnantes (10 niveaux pour une longueur de près de 200 mètres), ce nouveau bâtiment venant s’ajouter à celui de 1996 a été également conçu pour anticiper la croissance de la manufacture durant les 20-30 prochaines années. Patek Philippe réaffirme ainsi son ancrage à Genève et sa confiance en l’avenir de la belle horlogerie mariant tradition et innovation.

Les origines de la manufacture

Edition spéciale Calatrava référence 6007A

L’achèvement de l’édifice est célébré par le lancement d’une montre commémorative, une Calatrava référence 6007 en acier éditée dans une série limitée à 1000 exemplaires. Ce garde-temps possède un fond en verre saphir orné d’une croix de Calatrava et de l’inscription «New Manufacture 2019» - date de l’installation des premières unités dans le nouveau bâtiment.

Découvrez la référence 6007A-001

Une nouvelle ère à Plan-les-Ouates (Genève). 1996 à aujourd’hui

Une nouvelle ère à Plan-les-Ouates (Genève). 1996 à aujourd’hui

En 1996, Patek Philippe a déménagé sa manufacture et son siège dans un nouveau complexe construit à Plan-les-Ouates, aux portes de Genève.

L’installation dans ce nouveau bâtiment et la réunion de toutes les unités de production sous un même toit ont marqué le début d’une nouvelle ère pour l’entreprise.

La firme a rapidement eu besoin de plus d’espace et en 2003, elle a déplacé son unité de production des boîtiers et des bracelets dans la commune proche de Perly (Genève).

En 2010, Patek Philippe s’est également dotée d’un nouveau bâtiment à Plan-les-Ouates pour la fabrication des composants destinés aux mouvements.

Les Salons Patek Philippe de la rue du Rhône (Genève). 1891 à aujourd’hui

Les Salons Patek Philippe de la rue du Rhône (Genève). 1891 à aujourd’hui

Le bâtiment historique ayant abrité pendant plusieurs décennies les ateliers et pendant plus d’un siècle le siège de la manufacture est dédié aujourd’hui aux clients. C’est le seul endroit exposant l’intégralité de la collection Patek Philippe, y compris les Grandes Complications.

Ces Salons Patek Philippe sont devenus pour tous les passionnés de belles mécaniques une sorte de second foyer. Ils offrent une parfaite image de l’héritage de la manufacture, dans son alliance entre excellence, tradition et innovation.

Acquis par Patek Philippe en 1891, le bâtiment a été entièrement remodelé par le fameux architecte Jacques-Elisée Goss (1839-1921).

En 1907-1908 a été ajouté un cinquième étage – sous l’égide d’Henri Goss, fils de Jacques-Elisée.

La dernière grande rénovation de ce bâtiment historique a été réalisée en 1996, avec restauration de l’imposant Salon Napoléon III dans son style d’origine.

Découvrez les Salons Patek Philippe de Genève

La fabrique de la Jonction. 1964 – 1996

La fabrique de la Jonction. 1964 – 1996

En 1964 – pour son 125e anniversaire –, Patek Philippe a inauguré un nouveau bâtiment à la rue des Pêcheries, dans le quartier genevois de la Jonction. Cet édifice de six étages, solidement construit, était aussi moderne que les précédents ateliers respiraient le passé.

L’ancien maître horloger Patek Philippe Paul Buclin se rappelle l’époque de la manufacture de la Jonction et la manière dont on y travaillait et y vivait.

Les premières années de la manufacture. A partir de 1839

Les premières années de la manufacture. A partir de 1839

1839 a marqué la fondation de Patek, Czapek & Cie.

La première manufacture était logée au N° 29 du quai des Bergues, à Genève, sur la rive droite du Rhône.

Après le remplacement de Czapek par Jean Adrien Philippe, la nouvelle firme «Patek, Philippe & Cie» a déménagé au N° 15 de ce même quai des Bergues.

En 1853, l’entreprise a loué des locaux dans un immeuble situé entre le Grand Quai (sur la rive gauche du Rhône, devant le port de commerce) et le N° 168 de la rue du Rhône.

Découvrez notre histoire

Montres commémoratives

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK