Le fabuleux héritage de la Gondolo
7041R-001
2011

Cet épisode évoque le fabuleux héritage de la Gondolo – de ses origines brésiliennes, à la fin du XIXe siècle, à la collection actuelle, d’inspiration Art déco.

Les modèles Gondolo d’aujourd’hui, pour hommes et pour dames, reflètent toute la diversité de formes nées pendant cet âge d’or dans l’histoire de la manufacture.

Collection Gondolo

Les origines de la Gondolo

Les origines de la Gondolo

La collection Gondolo a emprunté son nom au célèbre revendeur Gondolo & Labouriau, de Rio de Janeiro, qui entretint des liens très étroits et fructueux avec Patek Philippe entre 1872 et 1927.

Cette relation privilégiée déboucha sur la création de garde-temps conçus exclusivement pour ce revendeur brésilien et baptisés «Chronometro Gondolo». La collection se composait initialement de montres de poche, complétées dans les années 1920 par les premières montres-bracelets.

A une époque où l’Europe vivait des temps difficiles, marqués par la Première Guerre mondiale, la maison Gondolo & Labouriau écoulait à elle seule près d’un tiers de toute la production de montres Patek Philippe.

Les ventes étaient si spectaculaires qu’au Brésil, le mot «Patek» devint synonyme de «montre». Au lieu d’acheter une montre, on disait «acheter une Patek» – même s’il ne s’agissait pas du tout d’un garde-temps signé Patek Philippe.

Montres de poche Chronometro Gondolo (années 1900)

Le fabuleux héritage de la Gondolo
Chronometro Gondolo
Inv. P-187 (1905), Patek Philippe Museum

Montres de poche Chronometro Gondolo (années 1900)

Les montres de poche Chronometro Gondolo affichaient les heures, les minutes et les secondes – avec parfois en plus un cadran 24 heures ou une fonction chronographe.

Au fil du temps, elles ont été fabriquées en neuf tailles différentes (allant de 10 à 22 «lignes»). Elles se distinguaient au départ par leur sobriété et leur caractère épuré.

La «Valse Patek», créée par F. Santini pour Gondolo & Labouriau (vers 1912)

La «Valse Patek», créée par F. Santini pour Gondolo & Labouriau (vers 1912)

En hommage à la longue relation entre Patek Philippe et Gondolo & Labouriau, F. Santini composa une «Valse Patek» (vers 1912), jouée lors des festivités des clubs Gondolo.

Mouvement spécialement destiné à une Chronometro Gondolo (années 1900)

Le fabuleux héritage de la Gondolo

Mouvement spécialement destiné à une Chronometro Gondolo (années 1900)

De toutes les caractéristiques techniques exigées pour un mouvement officiellement baptisé «Chronometro Gondolo», la plus exclusive était la présence de roues en or 9 carats.

Ensuite venait l’utilisation d’une «ébauche» de mouvement basée sur un dessin de Jean Adrien Philippe (1815-1894) breveté aux Etats-Unis le 13 janvier 1891.

Montres-bracelets Chronometro Gondolo du début des années 1920

Le fabuleux héritage de la Gondolo
Chronometro Gondolo
Inv. P-663 (1921), Patek Philippe Museum

Montres-bracelets Chronometro Gondolo du début des années 1920

Les montres-bracelets Chronometro Gondolo se démarquaient par un style plus exubérant que celui des montres de poche.

Ce fut notamment le cas au moment des débuts du jazz, où leurs boîtiers pouvaient être ronds, carrés, rectangulaires, de forme «tonneau» ou même «carré (plus exactement “coussin“) cambré».

Montres Chronometro Gondolo au Patek Philippe Museum, Genève

Le fabuleux héritage de la Gondolo
Inv. P-527 (1905), Patek Philippe Museum

Montres Chronometro Gondolo au Patek Philippe Museum, Genève

Certaines montres de poche Chronometro Gondolo et montres-bracelets du début des années 1920 – part intégrante du riche héritage de la manufacture – peuvent être admirées au sein du Patek Philippe Museum, à Genève.

Collection Twenty~4 références 4910 et 4920

Ref. 4824J
Ref. 4824J
(1993)
Ref. 4920R
Ref. 4920R
(Collection courante)

Collection Twenty~4 références 4910 et 4920

Des modèles Gondolo pour dames ont servi de source d’inspiration pour la collection Twenty~4 – qui réinterprète leur esthétique dans un esprit contemporain.

Cette filiation est particulièrement évidente avec les Gondolo références 4824 et 4825 de 1993, dont le design a influencé la première collection Twenty~4, lancée en 1999.

Gondolo Haute Joaillerie référence 7099

Inv.P-1322
Inv.P-1322
(1921)
Ref. 7099G
Ref. 7099G
(Collection courante)

Gondolo Haute Joaillerie référence 7099

La Gondolo Haute Joaillerie référence 7099G possède un cadran en or guilloché à la main serti de 367 diamants, un fond en verre saphir cambré et un calibre 25-21 REC à remontage manuel. Elle s’inspire d’un modèle Chronometro Gondolo en or jaune de forme tonneau datant de 1921.

Gondolo référence 7041 et Gondolo Haute Joaillerie référence 7042

Inv.P-1023
Inv.P-1023
(1923)
Ref. 7041R
Ref. 7041R
(Collection courante)
Ref. 7042/100G
Ref. 7042/100G
(Collection courante)

Gondolo référence 7041 et Gondolo Haute Joaillerie référence 7042

La Gondolo avec petite seconde référence 7041R et la Gondolo Haute Joaillerie référence 7042 abritent toutes deux un mouvement à remontage manuel dans un boîtier de forme «coussin».

La référence 7042 est entièrement sertie de diamants et perles, de la lunette au bracelet, tandis que la référence 7041 affiche une esthétique classique Art déco.

Toutes deux s’inspirent de la référence 176209 de 1923.

Gondolo Serata référence 4972

Le fabuleux héritage de la Gondolo
Ref. 4972/1G
(Collection courante)

Gondolo Serata référence 4972

L’un des signes de reconnaissance de la Gondolo Serata référence 4972G est son cadran en nacre guillochée.

Le nom «Serata» («soirée» en italien) met en évidence le fait que ce garde-temps est avant tout une élégante montre de soirée pour dames.

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK