Chapitre 6

La Passion du Son

Découvrez comment une manufacture familiale assure que chacune de ses montres à sonneries – malgré de petites particularités – reflète le son Patek Philippe.

La mécanique du son

Il faut 200 à 300 heures pour assembler une répétition minutes – et seulement quelques secondes pour entendre sa sonnerie.

Avant le test final par le président Thierry Stern, chaque montre est placée dans une chambre insonorisée où l'on enregistrera sa sonnerie et analysera ses paramètres acoustiques par rapport aux autres sonneries déjà validées et archivées. Cette démarche garantit une parfaite homogénéité sonore entre les répétitions minutes. Malgré certains traits individuels, elles expriment toutes le son Patek Philippe.

Le test final

)

Nous sommes convaincus qu'à ce niveau d'excellence, la touche humaine est irremplaçable. Il est donc naturel que la validation finale de chaque sonnerie de répétition minutes Patek Philippe soit effectuée par le président de la manufacture en personne. Comme son père et son grand-père avant lui, Thierry Stern a pour mission de confirmer que chaque sonnerie correspond au vrai son Patek Philippe. Il se base pour cela sur trois critères essentiels: l'harmonie de la sonnerie, l'équilibre entre les heures et les minutes et – troisième paramètre – la longueur et l'intensité du son.

De subtiles différences dans le caractère et la personnalité

Avec une telle complexité mécanique et une aussi vaste gamme de montres à sonneries en collection courante, il est difficile d'apprécier et comprendre pleinement toutes les subtilités acoustiques des garde-temps de la manufacture. Chaque montre présente de légères différences dans le caractère et la personnalité. Mais toutes reflètent le son Patek Philippe – grâce à une alliance élégante et harmonieuse entre savoir-faire technique et esthétique.

Découvrez les subtiles différences entre six montres à sonneries Patek Philippe emblématiques.

La répétition minutes à remontage automatique référence 5078G est semblable à la 5178G, mais elle sonne sur des timbres classiques. Calibre R 27 PS à remontage automatique.

La répétition minutes automatique référence 5178G est dotée de deux timbres «cathédrale» produisant un son particulièrement riche et long. Calibre R 27 PS à remontage automatique.

La référence 5316P allie une répétition minutes sur deux timbres classiques, un tourbillon et un quantième perpétuel avec date rétrograde. Calibre R TO 27 PS QR à remontage manuel.

Montre-bracelet Patek Philippe la plus compliquée, la Grandmaster Chime référence 6300G réunit 20 complications. Ses cinq sonneries comprennent une grande et petite sonnerie, une répétition minutes sur trois timbres classiques et deux premières mondiales brevetées: une alarme acoustique sonnant l'heure présélectionnée et une répétition de la date sonnant le quantième à volonté. Calibre 300 GS AL 36 750 QIS FUS IRM à remontage manuel.

Montre-bracelet Patek Philippe la plus compliquée, la Grandmaster Chime référence 6300G réunit 20 complications. Ses cinq sonneries comprennent une grande et petite sonnerie, une répétition minutes sur trois timbres classiques et deux premières mondiales brevetées: une alarme acoustique sonnant l'heure présélectionnée et une répétition de la date sonnant le quantième à volonté. Calibre 300 GS AL 36 750 QIS FUS IRM à remontage manuel.

Véritable «graal» des montres à fonctions acoustiques, la Grande Sonnerie référence 6301P allie en toute élégance une grande sonnerie, une petite sonnerie et une répétition minutes sur trois timbres classiques. Son calibre GS 36-750 PS IRM à remontage manuel, doté de six complications, a fait l'objet de trois dépôts de brevets.

S’abonner au flux sur le «son Patek Philippe»

Nous utilisons des cookies pour assurer certaines fonctionnalités, obtenir des statistiques et vous assurer la meilleure navigation sur notre site (voir nos Mentions légales). En poursuivant votre navigation sans modifier les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.